L'éducation, ça change la vie !

Durant la dernière décennie, 52 millions d'enfants supplémentaires ont été scolarisés dans l'enseignement primaire*. Pourtant, des millions d'enfants à travers le monde n'ont pas la chance de développer leur potentiel et de construire leur avenir en ayant accès à l'éducation. Le taux de scolarisation des filles est toujours plus bas que celui des garçons.

Des progrès ont été accomplis ces dernières années au niveau du taux de scolarisation dans le monde : le nombre d’enfants non scolarisés à été réduit de moitié en Asie du Sud et de l’Ouest ; en Afrique subsaharienne, malgré un fort accroissement de la population en âge de fréquenter l’école primaire, les taux de scolarisation ont augmenté d’un tiers. Pourtant, on estime qu’en 2015, le nombre d’enfants non scolarisés s’élèvera encore à 56 millions à l’échelle mondiale.
 

En dehors des contraintes structurelles, la scolarité des enfants se heurte à de nombreux obstacles liés à la précarité des familles. Afin de subvenir aux besoins familiaux, beaucoup d’enfants sont contraints de participer aux travaux agricoles et ménagers ou de travailler à l’extérieur. Ceux qui abandonnent l’école avant d’avoir terminé un cycle complet d’enseignement primaire sont également nombreux. L’abandon scolaire touche plus particulièrement les filles. 
 

La santé a également une grande influence sur le parcours scolaire. Un état de santé précaire fragilise les enfants, ce qui entrave leurs capacités d’apprentissage. Une malnutrition chronique ou une alimentation incomplète freinent leur développement cognitif. Des enfants mal nourris ne sont pas en mesure de réaliser tout leur potentiel, tant au niveau physique que mental. L’accès aux soins ainsi qu’une bonne alimentation vont donc de pair avec le développement de l’éducation.
 

FH s’engage pour l’accès à l’éducation, en soutenant les familles vulnérables pour les frais de scolarité et de matériel de leurs enfants. Les projets de FH contribuent aussi à l’amélioration de l’alimentation des familles. Des cantines scolaires sont mises en place dans les écoles et des formations agricoles sont données aux familles, ce qui leur permet d’améliorer leur récoltes et de développer une alimentation équilibrée. Au niveau sanitaire, les enfants sont soignés gratuitement et des cours d’hygiène et de prévention des maladies sont organisés en collaboration avec les parents. Les enfants sont suivis sur le plan nutritionnel.
 

Dans certains cas, des projets additionnels de construction sont soutenus pour aider la communauté à répondre à ses besoins : classes d’école, dispensaires, latrines, citernes, etc.




* Selon le Rapport mondial de suivi sur l’éducation pour tous 2011 de l’Unesco.

 

Education

Projets et Histoires

Projet

Développement des enfants et des familles de Kiyonza

FH mène ce programme à Kiyonza dans la province de Kirundo, au no ...