Le compost accéléré ou bokashi


Le 16 octobre dernier, lors de notre journée dédiée à l'agroécologie et aux jeunes aux Jardins de Mamajah, les curieux ont pu découvrir une technique de compost accéléré ou bokashi utilisée dans la ferme. Retour en détail sur cette méthode.

C’est quoi le compost Bokashi ?

C’est une production artisanale d’humus disponible en moins d’un mois et réalisée grâce à un procédé de compostage vivant optimisé grâce aux micro-organismes issus de la forêt.  
Il a de nombreux avantages : il transforme le méthane en acide aminé, élimine les métaux lourds et fait renaître la vie dans les sols érodés De plus le compost ne dégage plus d’odeurs désagréables, il libère l’agriculture de sa dépendance aux produits chimiques et permet d’optimiser les cultures biologiques.

La Recette pour préparer une tonne de compost Bokashi 
 
600 kg - Fumier animal
(fournit : azote, phosphore, potassium, magnésium)
200 kg - Terre végétale du lieu (accroit le milieu pour l’activité microbiologique)
50 kg - Son de blé ou d’orge (favorise la fermentation) 
40 kg - Charbon de bois (rôle de protection des micro-organismes dans le sol)
20 kg - Cendres (fournit du carbonate de calcium et des minéraux au sol)
20 kg - Mélasse ou déchets de fruits (source d’énergie favorisant la fermentation)  
5 kg - Farine de roche (source de phosphore) 
65 kg - Micro-organismes liquides (source d’inoculation microbienne), préparés sous forme de thé/infusion dans de l’eau de pluie avec de la mélasse   

En résumé  
Ce compost est un engrais complet qui nourrit l’humus et améliore la structure des sols, il est produisible à volonté à la ferme, à faible coût car tous les intrants utilisés sont présents sur place et ce procédé de compostage ne dégage pas d’odeur désagréable.
C’est un compost sain et vivant, qui sent bon la forêt pour prendre soin de la Terre et refaire du sol un milieu vivant en pleine croissance !
 
Merci à Philippe Rohner et à Raji de Mamajah de nous avoir partagé leur recette !

Details

Projets et Histoires

Besoin

Enfants scolarisés à Buhozi grâce au parrainage

Grâce à vos dons et au projet FH, 50 enfants ont retrouvé une *** ...

Projet

Agroécologie et développement économique à Karamoja

La région de Karamoja dans l'est de l'Ouganda est peuplée de trib ...

Histoire

Ma nouvelle activité apporte la paix dans notre famille.

Mama Chech (47 ans) fait partie d'un des groupes d'épargne et de ...