Nouveau programme de partenariat avec la DDC


Extrait du communiqué de presse d'Interaction

Davantage de moyens en faveur d’INTERACTION pour un développement durable plus conséquent
L'organisation faitière des organisations chrétiennes d'entraide INTERACTION a conclu pour la première fois un programme de partenariat avec la Direction du développement et de la coopération (DDC). En 2021 et 2022, environ 4,9 millions de francs de contributions fédérales seront disponibles pour les projets de développement de ses membres à l'étranger. StopPauvreté, en revanche, la campagne de sensibilisation d'INTERACTION, ne recevra plus de financement public avec effet immédiat et reposera à nouveau exclusivement sur des fonds privés.

Zürich/Genève, 15. janvier 2021 (db/sk) – Il s'agit d'une étape importante pour INTERACTION, l'organisation faîtière nationale de 37 organisations d'aide chrétienne, qui devient ainsi un nouveau partenaire de programme de la Direction du développement et de la coopération dans le cadre de la stratégie suisse de coopération internationale. Cela signifie que ses membres bénéficieront de contributions de soutien s'élevant à environ 4,9 millions de francs suisses cette année et l'année prochaine. "Ce partenariat était l'objectif visé lors de la création d'INTERACTION il y a plus de dix ans", souligne son président Marc Jost.

Huit pays au contexte fragile sont concernés
Dans le cadre du programme "Learning 360" d'INTERACTION, les trois organisations membres Morija, FH Suisse et Mission Lèpre utiliseront dans un premier temps des fonds fédéraux pour leurs projets. Celles-ci bénéficieront à la population de huit pays d'Afrique subsaharienne et d'Asie, pour lesquels la réalisation des objectifs de développement durable selon l'Agenda 2030 des Nations unies représente un défi majeur. Les projets soutenus se concentrent sur le quatrième objectif de développement durable des Nations unies, à savoir une éducation de qualité - un droit de l'homme qui n'est souvent pas respecté dans ces pays.
En outre, la convention de programme avec la DDC prévoit explicitement une contribution significative à l'innovation et au développement des organisations. En principe, tous les membres d'INTERACTION peuvent en bénéficier afin d'améliorer encore la qualité de leurs projets à l'étranger.
Pour Marc Jost, cette contribution innovante est une preuve de confiance : "La DDC reconnaît ainsi le potentiel des organisations confessionnelles dans la coopération au développement".
 

Details

Projets et Histoires

Besoin

Enfants scolarisés à Buhozi grâce au parrainage

Grâce à vos dons et au projet FH, 50 enfants ont retrouvé une *** ...

Projet

Revivre, grâce à l'élevage de lapins et la couture

Depuis 2018, FH Suisse vient en aides aux femmes de Kavumu victim ...

Histoire

Ma nouvelle activité apporte la paix dans notre famille.

Mama Chech (47 ans) fait partie d'un des groupes d'épargne et de ...