« SOS Kavumu » : pour soutenir les femmes victimes de violences sexuelles


FH Suisse s'engage pour la sécurité alimentaire au Sud-Kivu en RDC à travers ses projets de soutien aux coopératives agricoles et aux producteurs de café. Les problèmes sécuritaires sont récurrents dans la région depuis 2013, année qui marque le début d'une série de viols de jeunes filles à Kavumu.

N° du projet: P330
Nombre de bénéficiaires: 65 familles
Soutien prévu en 2018: CHF 10'000.--
​Coût total du projet: CHF 30'000.--


Pour ce nouveau projet, FH Suisse va accompagner 65 familles affectées par la violence et la pauvreté de la région de Kavumu. Parmi elles, beaucoup de femmes et de jeunes filles ont subi des violences sexuelles. Souffrant de graves blessures et de profonds traumatismes psychologiques, elles ont été prises en charge par le Docteur Mukwege à l’hôpital de Panzi*. Mais leur retour au quotidien est difficile. Elles sont stigmatisées par leur entourage. A travers ce projet, les familles bénéficieront d’un accompagnement psycho-social, mais aussi de formations en élevage et en agriculture. Elles pourront ainsi progressivement se réintégrer dans la communauté et améliorer leurs conditions de vie.
*Le Docteur Mukwege, surnommé « l’homme qui répare les femmes », est un gynécologue congolais. Il a fondé l’hôpital de Panzi en 1999. Plus de 50 000 femmes, y compris les jeunes victimes de Kavumu, ont pu y être soignées.
 
Aidez-nous à soutenir ces femmes pour qu’elles puissent retrouver leur dignité !
Chaque don compte, quel que soit son montant! A titre d'exemples:

Avec CHF 60.- vous offrez deux lapins à une famille, ce qui leur permet de débuter un petit élevage.
Avec CHF 500.- vous nous permettez de soutenir une famille pendant une année.


Pour faire un don
 

Details

Projets et Histoires

Besoin

Enfants scolarisés à Buhozi grâce au parrainage

Grâce à vos dons et au projet FH, 50 enfants ont retrouvé une *** ...

Projet

Parrainage communautaire au Rwanda

Ce programme de parrainage communautaire soutient 395 familles à ...

Histoire

«Ma vie a beaucoup changé!»

Salima (45 ans) vit dans le village de Nyamikamba. Elle a deux fi ...