Relancer la production de café.


Malgré la richesse des ressources naturelles dont elle bénéficie, la République Démocratique du Congo est un des pays africains les plus touchés par la malnutrition : selon les chiffres de la FAO, 34 millions de personnes sont malnutries, soit la moitié de la population. Au Sud-Kivu, dans la zone du projet, 71% des enfants souffrent d'anémie.

Pour ce nouveau projet d’appui aux caféiculteurs qui a débuté en juin 2014, FH collabore avec une organisation locale, l’AFPDE – L’association des femmes pour la promotion et le développement endogène. Celle-ci accompagne les caféiculteurs de la région d’Uvira depuis 2007 pour les aider à relancer la culture du café et ainsi réduire la pauvreté dans ce territoire. Elle a soutenu les paysans pour replanter des caféiers et les a aidés à se constituer en coopératives. L’appui donné par FH se fait sous formes de matériel agricole et de formations (techniques agricoles durables et entretien des caféiers), afin d’augmenter la production du café et d’en améliorer la qualité. Il s’agit aussi d’améliorer le niveau d’organisation et de gestion des coopératives à travers des formations. A terme, la production d’un café certifié bio est visée.

 

Objectifs du projet:
 

- Améliorer les conditions de vie des producteurs de café dans le territoire d’Uvira au Sud-Kivu.

- Augmenter la production globale de café en augmentant le rendement par pied de caféier.

- Améliorer la qualité du café à travers toutes les étapes de sa production et de sa transformation.

- Améliorer l’organisation des coopératives de caféiculteurs, perdue notamment à cause de la guerre.

-. Augmenter le revenu des producteurs par la vente de leur café à un juste prix.

 

Activités réalisées en 2014:
 

- Afin de rajeunir les plantations existantes, 6 pépinières ont été mises en place.

- Plus de 300'000 plants de café (arabica) y ont été produits et distribués aux 1’500 producteurs et productrices de café. Au total, 164 nouveaux hectares de café ont été plantés.

- L’ensemble des producteurs du projet ont été formés aux techniques agricoles durables (utilisation de compost et cultures associées), entretien des caféiers, technique de récolte et contrôle de qualité.

- Une station de lavage de café a été construite.

- Afin d’avoir de l’électricité pour faire fonctionner la station de lavage, une petite centrale hydroélectrique est en train d’être construite, les travaux sont quasiment terminés.

 

Le projet a débuté en juin 2014 pour une durée de 3 ans.
 

N° du projet : P350

Montant prévu en 2017 :  CHF135'000

Nombre de bénéficiaires : 1’500 caféiculteurs (1050 productrices et 450 producteurs).

 

Details

Projets et Histoires

News

Le « push-pull » pour protéger le maïs et augmenter son rendement

En septembre 2017 a eu lieu le 3ème atelier international de form ...

Projet

Parrainage communautaire au Rwanda

Ce programme de parrainage communautaire soutient 395 familles à ...

Histoire

«Ma vie a beaucoup changé!»

Salima (45 ans) vit dans le village de Nyamikamba. Elle a deux fi ...