Ils sont sortis de l’extrême pauvreté grâce à vous !

Les habitants du village de Kibiniko à l’est de l’Ouganda sont transformés et reconnaissants.
Grâce au programme de parrainage communautaire, commencé en 2010, et aux interventions
dans les domaines de la santé, de l’éducation, des infrastructures, de l’agriculture et des moyens de subsistance, les familles de Kibiniko sont sorties de l’extrême pauvreté et le projet a atteint tous ses objectifs initiaux !

Retour sur les principales réalisations :

Education/santé:

L’’objectif était d’augmenter le niveau d’alphabétisation dans la communauté, améliorer le niveau de santé général des enfants et d’éviter l’absentéisme.  Pour arriver à la réalisation de ces objectifs ; les enfants ont été pris en charge pour les frais de scolarité, le matériel scolaire et les uniformes. Les frais de santé ont aussi été payés pour les enfants de la communauté.Une école, de nouvelles salles de classe, des latrines ont été construits et un jardin potager a été mis en place dans l’école pour fournir aux enfants des repas variés et sains.
Dans le même temps, les parents ont été sensibilisés aux enjeux de l’éducation, de la nutrition et de l’hygiène

 

 

Les écoliers de Nashisa et de Kibiniko avec leurs nouveaux uniformes.

Activités génératrices de revenus et moyens de subsistance:

L’objectif était d’améliorer le niveau de vie de la communauté et promouvoir l’indépendance et la stabilité financière des habitants.
Pour cela, 17 groupes d’épargne ont été créés.  Les groupes sont très déterminés et épargnent régulièrement et leur épargne ne cesse de croître. Ils sont en majorité composés de femmes. Chaque groupe compte entre 25 et 30 membres, ce qui a augmenté leurs revenus et leurs investissements.

Rencontre d'un groupe d'épargne et de crédit

 

 

 

 

 

 

 

Grâce à l'argent épargné, Irène a pu ouvrir son petit commerce et réparer sa maison.

 

 

 

 

 

 

 

Le projet vaches laitière a permis une hausse de la nutrition et du niveau de revenus des habitants, ainsi que l’amélioration des récoltes avec du fumier et l’agriculture biologique. La communauté de Kibiniko compte actuellement 660 vaches laitières grâce à l’impact de la multiplication des animaux qui dès qu’ils mettent bas sont donnés à un autre membre de la communauté. Le fumier permet d’améliorer les récoltes et de fabriquer aussi du biogaz pour la cuisine et l’électricité dans les maisons.

Racheal peut cuisiner grâce au biogaz.Les enfants de Martin boivent du lait tous les jours.

Les récoltes plus abondantes grâce à l'agroécologie.

La vache de Faizo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à tous!

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.