Un nouvel espoir grâce au parrainage communautaire

Saverien a 44 ans et vit avec sa femme et ses 3 enfants dans la communauté de Murambi dans le secteur de Nyagihanga, district de Gatsibo à l’est du Rwanda. Sa famille était une des plus pauvres de la communauté et il a rejoint le programme de parrainage communautaire en 2016.

« Avant ma famille était très pauvre et je m’en voulais de ne pas pouvoir subvenir à leurs besoins. Je cultivais une petite parcelle avec du maïs et des haricots mais les récoltes étaient juste suffisantes pour nourrir ma famille et je n’avais rien à vendre pour générer des revenus et subvenir aux besoins essentiels de ma famille (vêtements, assurances, matériel scolaire…). Le manque de diversité alimentaire et la malnutrition ont causé des soucis de santé à mes enfants et ils étaient souvent absents de l’école.
J’ai commencé à suivre les formations de FH sur la gestion de l’élevage, les techniques agroécologiques et les groupes d’épargne. D’autres formations sur la préparation équilibrée des repas, une bonne hygiène et l’entretien sanitaire ont contribué à réduire la malnutrition et les maladies liées. J’ai reçu une formation sur les jardins potagers ainsi que des graines qui ont permis à ma famille d’avoir des légumes variés à la maison et bon marché. FH m’a également donné une vache pour le lait et le fumier pour améliorer mes récoltes, mes revenus et la santé de mes enfants.  La vache a mis bas et en vendant le petit j’ai eu assez pour acheter des tôles en fer pour finir de couvrir ma maison et on se sent plus en sécurité maintenant. Je suis vraiment reconnaissant de cette deuxième chance que m’a donné FH de bien m’occuper de ma famille. Maintenant j’ai de l’espoir pour l’avenir, je voudrais agrandir mes terres et élever aussi des porcs et je veux que mes enfants aillent à l’université ! Maintenant je sais que c’est possible ! ».

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.