Une journée à Kirwa

Même si je travaille principalement avec l’équipe du projet d’appui aux associations et coopératives agricoles ici à Muhanga, j’en profite aussi pour aller visiter les autres projets de FH Rwanda. La semaine passée, Emmanuel m’a proposé de l’accompagner une journée à Kirwa, où il met en œuvre un projet financé par FH Suisse. Dans cette communauté, 50 familles sont soutenues par FH Rwanda à travers différentes formations sur les jardins potagers, l’hygiène à la maison ou encore la création de tontines.

Il est 9 heures. Nous partons à moto, après avoir bu une grande tasse de lait chaud dans une petite cantine. Il ne sera pas possible de manger sur place à midi, mais grâce au lait, nous n’allons pas avoir faim. Depuis le bureau de FH à Muhanga, il nous faut une heure pour arriver à Kirwa.

La région de Kirwa

Collaboration active avec le gouvernement local
Nous commençons par nous présenter au bureau du secteur pour annoncer notre visite et parler à l’agronome en charge de cette zone. Ce dernier prend le temps de me montrer une nouvelle variété de bananier, bien adaptée aux conditions agricoles exigeantes de la région : Kirwa Il est très important pour FH Rwanda de maintenir une collaboration active avec le gouvernement local.

Visite de deux familles
Nous poursuivons notre route sur les pistes terreuses et je commence à comprendre que la moto est le bon moyen pour se déplacer ici! Nous visitons deux familles. Leurs maisons se trouvent sur des pentes très raides et la pluie menace de les détruire. FH soutient ces familles par le paiement de la mutuelle de santé et des frais scolaires des enfants, mais aussi à travers des formations: mise en place d’un jardin potager, hygiène à la maison, création de groupes d’épargnes et de crédits, les tontines, etc. La première famille est impatiente de recevoir un petit veau. Le système de solidarité mis en place prévoit que les familles qui n’ont pas reçu de vache directement, obtiennent par la suite un veau d’une autre famille. Nous allons également voir les étables des vaches. Juste derrière, se trouve un champ de haricots grimpants très prospère, grâce au fumier disponible à proximité. Pour terminer la journée, Emmanuel me montre l’école de Kirwa, désertée pour le moment, puisque ce sont les grandes vacances scolaires au Rwanda.

Les étables des vaches

Un soutien moral
En accompagnant Emmanuel, je remarque combien il aime travailler avec la communauté de Kirwa: il connait tout le monde et prend le temps de parler avec les familles. Il s’intéresse aussi à leurs problèmes et essaie de trouver des solutions avec eux. On sent que les familles le connaissent bien et lui font confiance. Du coup, l’aide n’est pas uniquement financière mais va bien plus loin: c’est également un soutien moral.

Il est 15 heures, la pluie commence à tomber. Nous nous dépêchons pour rentrer au plus vite, car à deux sur une moto,  ces routes boueuses vont rapidement être dangereuses!

Je profite de l’occasion pour remercier Emmanuel, ainsi que toute l’équipe de FH Rwanda, de me montrer leur travail, mais aussi pour l’engagement et la passion avec lesquels ils font leur travail. Emmanuel adore travailler avec la communauté de Kirwa et le résultat en est évident !

Ronde avec des enfants de Kirwa

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.